Toutes les infos

Poisson lune

Temps fort destiné au tout jeune public, spectacles vivants et ateliers,
sous le signe de la bienveillance.

Quand ?
Du mercredi 22 janvier au dimanche 27 janvier 2020

Pour qui ?
Les enfants de 0 à 5 ans, les parents, les enseignants, tous ceux en contact avec le milieu de la petite enfance, les personnes curieuses des possibilités d’éveil par le biais notamment de la découverte artistique.

Pourquoi ?
Comprendre les attentes des structures. Certains proposent de l’éveil artistique, dans les crèches, les maternelles, les bibliothèques, les médiathèques, les municipalités… D’autres souhaiteraient suivre ce chemin, sans pour autant connaître la direction à suivre.
Un événement comme Poisson lune permet pour les premiers d’aller plus loin dans leurs initiatives avec des propositions très variées, pour les seconds d’être sensibilisés et accompagnés dans leurs futures recherches d’éveil culturel.

Pourquoi c’est important ?
Il existe déjà de multiples et riches propositions artistiques, des pratiques bénéfiques et reconnues d’éveil. De même, des structures qui accueillent des spectacles et des ateliers.
Cependant, la mise en relation entre les offrants et les demandeurs n’est pas évidente. Où trouver des petites formes qui correspondent aux attentes des crèches, des maternelles, des bibliothèques et des médiathèques ? Quels ateliers choisir ? Des parents qui aimeraient aussi partager avec leurs tout-petits, le plaisir du spectacle; satisfaire le grand appétit de ces petits curieux de tout et qui ne demandent qu’à voir !!!

Poisson lune est un événement qui répond le plus possible à ces besoins, ces recherches, de tous : Tout-petits et grands.

Pourquoi tout jeune public ?
L’attention de cette démarche est absolument portée sur cet âge, de zéro à cinq ans.
Dans les différentes programmations proposées sur le territoire, il est intéressant d’emmener son enfant, ses élèves, à assister à un spectacle, dit « jeune public ». Pour autant, la jauge d’accueil est sans doute trop importante, les artistes trop éloignés des petits yeux, la durée qui n’est pas toujours adaptée à leur rythme. Nous proposons une approche de l’école du petit spectateur ciblée.
Quand il se nourrit de tout ce qui est à la portée des oreilles, des yeux, du nez, du goût et du toucher pour grandir, la culture a en toute certitude sa place dans le parcours du petit découvrant.
Les artistes qui travaillent à des créations en direction de ce public bien spécifique ont réfléchi aux moyens de transmission de leur art, ce qui favorise l’échange entre acteurs et spectateurs. Des spectacles qui mettent l’accent sur l’apprentissage de la langue, des cinq sens, du chant, de la musique, de la poésie, des expressions du visage, du corps, des mondes sonores et tactiles, de la biodiversité, de la nature, des saisons, de la notion du temps.
Le point commun entre les tout jeunes enfants et les artistes, c’est l’immense imaginaire.
Les conditions d’accueil sont elles-aussi adaptées, la proximité avec l’artiste, l’espace de représentation (petits coussins, tapis, adultes et petits réunis), le volume sonore doux, la capacité à jouer des petites formes dans des espaces conçus ou non pour le spectacle vivant.
L’enjeu est de développer les rencontres, les partages, de favoriser la découverte d’une culture dédiée à ce public n’étant pas suffisamment pris en considération à ce jour.

Quelle est l’action ?
Toutes les structures qui accueillent ce tout jeune public : crèches, RAM (relais assistantes maternelles), haltes-garderies, bibliothèques, médiathèques, centres culturelles, maternelles et les familles concernées par cette action.
Chacune, à partir d’un catalogue de propositions de spectacles et d’ateliers, pourra choisir en fonction de ses besoins.
Une sélection variée d’activités :

  • Spectacles de théâtre, marionnette, théâtre d’objet, clown, cirque, chant, danse, musique, poésie.
  • Atelier d’éveil, musical, corporel, langue des signes avec bébé (LSF).
  • Espace de rencontres parents-enfants, sur le modèle de la *maison verte sur un temps ponctuel.

Quel déroulement de l’action ?
Proposer aux différentes structures, mairies, crèches, RAM, multi-accueil, bibliothèques, médiathèques, centres culturels, écoles, une journée dans les différents espaces que compte la Métropole de la Seine-Maritime.
Chacun aura la possibilité de choisir son programme.

Qui sera dans le catalogue spectacles & ateliers ?
Puisqu’il s’agit d’une démarche pour des lieux de la Métropole, il apparaît évident de faire appel à des artistes et intervenants locaux.
L’idée est de rapprocher les uns des autres, d’encourager la continuité de cette action en fonction de ses moyens et des outils collectés au cours de l’événement, Poisson Lune.

Qui est le porteur de ce projet ?
Le Safran collectif, 11 rue des Hallettes 76000 Rouen.
Un collectif d’artistes avec Gabriel Leroux en tant qu’administrateur pour la gestion, la comptabilité.
Isabelle Seront, à l’origine du projet, et Aurélie Dujarrier

*La maison verte : « C’est un lieu de rencontre et de loisirs pour les tout-petits avec leurs parents.
Pour une vie sociale dès la naissance, pour les parents, parfois très isolés devant les difficultés quotidiennes qu’ils rencontrent avec leurs enfants. Ni une crèche ni une halte-garderie, ni un centre de soins, mais une maison où mères et pères, grands-parents, nourrices, promeneuses sont accueillis… et leurs petits y rencontrent des amis. » Françoise Dolto 

Les Farchevelues en duo

Photo : Coiffure, Angélique Fontaine, maquillage, Lydie Moroy

Maquillage artistique et coiffure excentrique

Depuis une vingtaine d’années, Isabelle Seront intervient dans des festivals de théâtre de rue, des arbres de Noël et événementiels. Elle propose des petites formes comme les Fées d’hiver, les Color’rieuses ou encore les Farchevelues .

Présentation :

Attention ça décoiffe !
Un duo à vous tirer par les cheveux.
Les Farchevelues vous transforment votre image.
L’occasion de vous découvrir sous un autre œil.
Pas la peine de se crêper  le chignon,
il n’y en aura pas pour tout le monde.
Un spectacle à découvrir en famille.

Distribution :

En géométrie variable : Angélique Fontaine, Anne Kuntz, Virginie Lacaille, Marie Roullet, Lydie Moroy et  Isabelle Seront

Fiche technique :

Loge : lieu fermé et sécurisé/point d’eau/WC à proximité de l’événement
Temps de préparation : 1 h
Durée : 4 heures max.
En extérieur et intérieur
Pause : 20 minutes
Tarif : nous consulter

1, 2, 3 signes, envoles-toi !

A la suite d’un stage intensif avec l’association : Bébé, fais moi Signe encadrée par Monica Companys et Bénédicte Fabert, Makitouch & cies vous propose des ateliers pour mieux communiquer avec les tout-petits.
Son larynx n’étant pas encore formé, bébé n’a pas encore la parole, mais il peut s’exprimer avec ses petites mains, ses besoins, ses émotions dès 6 mois.
Grâce à la langue des signes des sourds (*LSF), bébé est plus heureux et épanoui.
Il se sent respecté et apaisé. Son estime de soi est valorisée.

Les effets positifs :

• Diminuer les frustrations dues à l’incompréhension
• Enrichir la relation
• Partager plus de moments de complicité
• Permettre à bébé de communiquer ses besoins à son entourage
• Aider au développement intellectuel et émotionnel
• Stimuler l’apprentissage du langage
• Développer une communication bienveillante auprès de bébé

Pour découvrir les ateliers :

Télécharger la fiche de présentation

Pour aller plus loin dans la communication bienveillante, un peu de lecture :

3 kifs par jour (F. Servan-Schreiber)
Au cœur des émotions de l’enfant (Isabelle Filliozat)
Cessez d’être gentil, Soyez vrai ! (T. D’Ansembourg)
Parents efficaces (Thomas Gordon)
Parents épanouis, Enfants épanouis (Faber et Mazlish)
Parler pour que les enfants écoutent, Écouter pour que les enfants parlent (Faber et Mazlish)
Si je m’écoutais, je m’entendrai (Jacques Salomé)

Pour en savoir plus sur le monde des sourds :

le film, le pays des sourds écrit et réalisé par Nicolas Philibert sur youtube

*Langue des Signes Française

Atelier de théâtre d’objet, tous les légumes !

Tous les légumes !

Atelier de théâtre d’objet

Ce projet a pour but de permettre à l’enfant de découvrir le théâtre d’objet, d’explorer un vaste champ artistique : théâtre, arts plastiques, écriture, vidéo,…où se jouent tous les possibles, faire vivre la dimension créatrice, la réalisation de « marionnettes-objets », développer son imaginaire et ses propres moyens d’expressions.

Il a aussi pour objectif de sensibiliser les enfants à manger des légumes frais et bien traités !

Comment se déroulent les séances ?

Ces séances sont proposées à la suite d’un travail en amont avec l’enseignant

A chaque séance, le rituel :

  • échauffement dynamique
  • travaille en « Cœur »
  • petits jeux interactifs en plein air dans la mesure du possible
  • exercices d’improvisation individuels et par petits groupes

1er temps

Échanger avec les enfants (désir, enthousiasme…)
Exposer sur une table les légumes apportés par les enfants.
Découvrir peut-être un nouveau légume, le nommer
Choisir sa marionnette – légume, et s’en emparer.

2ème temps

Donner vie à sa marionnette (comment elle se déplace, son nom, sa voix, ses émotions, ses traits de caractère…)
Expérimenter par petits groupes
Exprimer son avis, ses sensations

3ème temps

Définir une histoire par petits groupes en partant d’un conte traditionnel,  d’improvisations ou de textes courts mis à disposition
Construire d’une histoire tout en respectant la structure narrative minimale, (Situation Initiale ― Méfait ― Déplacement ― Réparation ― Situation Finale)

4ème temps

Théâtraliser l’histoire et la présenter à l’ensemble du groupe
Mettre en scène les marionnettes
Clarifier et repréciser la mise en scène en fonction des retours donnés par l’intervenante

5ème temps

Répétition et présentation des scénettes

6ème temps

Cuisiner ensembles les légumes qui ont été mis en scène
Déguster la soupe avec l’enseignant, les parents…

Quels sont les objectifs ?
Objectifs principaux :
  • sensibiliser chaque enfant
  • développer les relations : source d’échanges entre les enfants dans le respect de l’autre, de ses choix et de ses différences
  • développer l’attention, l’écoute, la concentration
  • apprendre à mener un projet jusqu’à son terme
  • partager dans la convivialité une expérience personnelle
  • développer la confiance en soi
  • s’exposer au regard des autres
  • s’engager personnellement
Objectifs à atteindre :
  • mettre les enfants en situation de recherche
  • travailler sur l’imaginaire
  • amener les enfants à s’exprimer
  • se familiariser avec la marionnette – objet
  • susciter l’envie de créer, de fabriquer avec des éléments du quotidien

En fonction du temps qui nous est accordé et de l’investissement de l’enseignant, possibilité de  réaliser l’espace scénique, le castelet, avec des matériaux de récupération (cagette, boîte en carton,…)

Il peut y avoir aussi plusieurs groupes :

Réalisation de l’affiche
Captation des étapes de travail (montage et projection)
Regard extérieur
Conception du castelet

Télécharger la fiche de présentation

 

Jour de Fête

Intervention en milieu hospitalier

Caprice des Flots et Sérafine Né déambulent dans les couloirs.

Leur objectif de jeu étant de préparer une journée exceptionnelle avec une attention vive portée aux potentialités de toutes les rencontres sur leur chemin.

Dans leur musette une panoplie d’outils : une guitare pour pousser la chansonnette, une palette de maquillage, quelques ballons et bien d’autres trésors.

Ces deux partenaires complices, ayant l’habitude des rencontres en milieu hospitalier ou en institutions spécialisées du handicap improvisent tout au long du déroulé d’un après midi festif. Des temps forts se formalisent ça et là au cœur d’un service pour un défilé, une chorale, un ballet où chacun a sa place et est respecté dans son implication possible.

Jour de Fête pour le plaisir de tous.

Elles sont déjà intervenues pour les Papillons Blancs (Rouen), France Terre d’Asile (Rouen), l’EHPAD des 4 vents (Ecouis)