Toutes les infos

Ciboulette et Cornichon (création en cours)

Spectacle destiné au jeune public
(2 ans – 5 ans)

C’est l’histoire de Ciboulette et Cornichon, deux personnages sortis d’un grand livre animé. Une à une les pages blanches se remplissent de couleurs, d’objets, de matières …Un spectacle pluridisciplinaire mélangeant les arts du cirque (jonglage, magie, monocycle) et le théâtre d’objet.

DISTRIBUTION :

Idées et jeu : Isabelle Seront et Oswaldo Rodriguez Castillo

Décor : Pierre Olingue

 



TOTAL ECRAN

Création en attente…de subventions
Comédie tragique
Spectacle tout public à partir de 10 ans

Propos artistique


Nous rentrons dans l’ère de l’abrutissement où l’homme aliéné et addict est envahi par ses propres inventions. Il est connecté 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 sur son écran total. Une course effrénée ; la performance, l’immédiateté, la surconsommation d’informations, d’images, de « selfies » et surtout détenir à tout prix la dernière génération iPhone, iPad… multifonctions. Des sommes colossales sont investies dans un téléphone portable haut-de-gamme dont la fonction première était la communication. Cet objet de compagnie connaît dans les moindres détails les désirs, les besoins de tout un chacun mieux que ses proches. Plus de risque de se perdre, il est géolocalisé et à reconnaissance faciale.  L’avoir ne suscite plus d’effort, tout est à portée de main en quelques clics. Quelles sont et seront les conséquences sur les relations humaines, la santé, la communication, l’éducation, les valeurs… Sommes-nous vraiment libres ?

Origine du projet


Depuis plusieurs années, Isabelle Seront s’interroge face à ce nouveau mode de « communication virtuelle » qui s’accélère à grands pas. Créer des besoins par facilité, ne plus avoir d’esprit critique, ne plus penser, ne plus avoir d’empathie face à des images chocs, ne plus écrire sur du papier, ne plus regarder un spectacle vivant en direct, une exposition, un paysage… ne plus développer ses sens… De plus en plus, les enfants, les adolescents se renferment, s’enferment dans ce refuge dématérialisé. Leurs parents, rassurés de savoir que leur progéniture est en « sécurité », n’ont plus de moyens de contrôle face à ce nouveau jouet redoutable du 21ème siècle qui a tout pouvoir et qui offre tous les droits.

Synopsis


Au point de départ, une vidéo sur grand écran, c’est un micro-trottoir réalisé par le clown, une enquête pointue sur l’utilité du téléphone portable. Pour son entrée en scène, le clown désorienté est dirigé par une voix OFF GPS. Perdu, il se retrouve parachuté sur un plateau et découvre avec effroi un public inattendu. Il lui confie sa passion irrésistible et inconditionnelle pour son téléphone portable, son ami de compagnie, son alter ego. Cet être si cher, inespéré qui non seulement le comprend mais en plus anticipe et assouvit tous ses besoins, ses désirs réels ou irréels et en crée à son insu. Besoins ou désirs ? On ne sait plus trop, c’est à s’y méprendre. Sans lui, le clown n’existerait pas ou est-ce le contraire ? Sa perte serait fatale. Comment une passion amoureuse excessive bascule t’elle dans la tyrannie ? Submergé par ses émotions qui le bouleversent, il frise la folie. Simultanément, il passe du clown rouge, l’Auguste, au clown blanc. C’est avec une empathie contagieuse que le spectateur est pris à témoin. Le public voyeur, assiste à une comédie tragique. Le choix des mots, leur résonance sont des détonateurs qui emmènent le public au-delà de sa zone de confort.

L’écriture du spectacle


L’écriture découlera des improvisations du clown, à la suite de rencontres dans le cadre de résidences (établissements scolaires, maisons de quartier et autres lieux…) Des micros trottoirs seront filmés dans des lieux publics. Le matériel ainsi constitué, servira en partie à la réalisation du spectacle et à nourrir les propos du clown.

Scénographie


L’espace scénique sera constitué d’un grand écran de 3m/3m sur lequel sera projeté une vidéo.

L’équipe


Ecriture et interprétation : Isabelle Seront
Mise en scène : Isabelle Lemétais
Teaser, vidéo et régie : Elodie Morel
Conception graphique : Pierre Olingue

Le processus de création


Afin que ce projet se réalise avec les moyens financiers qu’il exige, nous recherchons des coproducteurs, des périodes de résidences, des préachats et des partenaires financiers. Dans le cadre des résidences, en collaboration avec les lieux qui nous accueilleront, nous proposerons des temps de rencontres et d’échanges avec les étudiants (collégiens et lycéens).

ENCORE une tache !

Performance clownesque 2019
Age requis : dès le quatre-pattes

Le spectacle où l’on se lâche !
Rien n’est caché
Tout est taché

Propos artistique :

Quelle est la première image qui nous vient à l’esprit ? Une tache de vin sur une chemise blanche bien repassée ou sur la nappe du dimanche, la confiture qui dégouline, la crème glacée sur toute la bouche, les petits doigts pleins de chocolat qui s’essuient sur le pantalon…
Petit, c’est jubilatoire. Grand, lors d’un dîner d’affaires, c’est plus délicat.

A l’origine du projet :

Il y a 15 ans, la naissance de mon fils m’a plongée dans le monde des tout-petits. Une immersion totale dans le quotidien. Le jeune enfant fait ses expériences. Tout est prétexte au jeu, la nourriture, la terre, l’eau… Une source d’exploration et d’inspiration inépuisable.
Parents, nous sommes dans l’observation, cela peut nous renvoyer à nos propres limites, nos peurs, nos interdits. Quelle liberté sommes-nous en capacité d’accorder à nos enfants sans les mettre en danger ?
Pour l’enfant comme pour le clown, la tache est un terrain de jeu formidable. Tous les jeux d’improvisation sont possibles ! 

La performance :

Une bâche blanche circulaire de 3m/3m. Le public est tout autour, à 360°.  Sérafine Né fait son entrée. Sur la bâche apparaissent des taches de couleurs.  Sérafine invite le public au gré de sa fantaisie à participer à cette œuvre d’art content pour rire. Tout est permis même la tache !

Extrait :

« J’en ai plein les doigts, t’en veux, je t’en donne

T’as pas mis ton bavoir

T’as vu j’ai fait des taches, là sur ma robe, c’est grave ?

Pourtant j’ai mis mon bavoir

Et toi, t’as pas de tache ?

Attends, je cherche, il doit bien en avoir une quelque part

Et toi, t’as des taches ? Montre

J’aime bien les taches c’est drôle surtout sur du blanc, ça part pas… »

 

Idée et jeu :

Isabelle Seront

Fiche technique :

Intérieur comme extérieur
Aucune contrainte technique
Espace scénique : 5m/5m
Démontage et montage : 10 min
Le public taché vient avec son bonnet
Jauge : 40 petits et grands
Durée : 30 min

Télécharger la fiche de présentation Encore une tache !

Poisson lune

Temps fort destiné au tout jeune public, spectacles vivants et ateliers,
sous le signe de la bienveillance.

Quand ?
Du mercredi 22 janvier au dimanche 27 janvier 2020

Pour qui ?
Les enfants de 0 à 5 ans, les parents, les enseignants, tous ceux en contact avec le milieu de la petite enfance, les personnes curieuses des possibilités d’éveil par le biais notamment de la découverte artistique.

Pourquoi ?
Comprendre les attentes des structures. Certains proposent de l’éveil artistique, dans les crèches, les maternelles, les bibliothèques, les médiathèques, les municipalités… D’autres souhaiteraient suivre ce chemin, sans pour autant connaître la direction à suivre.
Un événement comme Poisson lune permet pour les premiers d’aller plus loin dans leurs initiatives avec des propositions très variées, pour les seconds d’être sensibilisés et accompagnés dans leurs futures recherches d’éveil culturel.

Pourquoi c’est important ?
Il existe déjà de multiples et riches propositions artistiques, des pratiques bénéfiques et reconnues d’éveil. De même, des structures qui accueillent des spectacles et des ateliers.
Cependant, la mise en relation entre les offrants et les demandeurs n’est pas évidente. Où trouver des petites formes qui correspondent aux attentes des crèches, des maternelles, des bibliothèques et des médiathèques ? Quels ateliers choisir ? Des parents qui aimeraient aussi partager avec leurs tout-petits, le plaisir du spectacle; satisfaire le grand appétit de ces petits curieux de tout et qui ne demandent qu’à voir !!!

Poisson lune est un événement qui répond le plus possible à ces besoins, ces recherches, de tous : Tout-petits et grands.

Pourquoi tout jeune public ?
L’attention de cette démarche est absolument portée sur cet âge, de zéro à cinq ans.
Dans les différentes programmations proposées sur le territoire, il est intéressant d’emmener son enfant, ses élèves, à assister à un spectacle, dit « jeune public ». Pour autant, la jauge d’accueil est sans doute trop importante, les artistes trop éloignés des petits yeux, la durée qui n’est pas toujours adaptée à leur rythme. Nous proposons une approche de l’école du petit spectateur ciblée.
Quand il se nourrit de tout ce qui est à la portée des oreilles, des yeux, du nez, du goût et du toucher pour grandir, la culture a en toute certitude sa place dans le parcours du petit découvrant.
Les artistes qui travaillent à des créations en direction de ce public bien spécifique ont réfléchi aux moyens de transmission de leur art, ce qui favorise l’échange entre acteurs et spectateurs. Des spectacles qui mettent l’accent sur l’apprentissage de la langue, des cinq sens, du chant, de la musique, de la poésie, des expressions du visage, du corps, des mondes sonores et tactiles, de la biodiversité, de la nature, des saisons, de la notion du temps.
Le point commun entre les tout jeunes enfants et les artistes, c’est l’immense imaginaire.
Les conditions d’accueil sont elles-aussi adaptées, la proximité avec l’artiste, l’espace de représentation (petits coussins, tapis, adultes et petits réunis), le volume sonore doux, la capacité à jouer des petites formes dans des espaces conçus ou non pour le spectacle vivant.
L’enjeu est de développer les rencontres, les partages, de favoriser la découverte d’une culture dédiée à ce public n’étant pas suffisamment pris en considération à ce jour.

Quelle est l’action ?
Toutes les structures qui accueillent ce tout jeune public : crèches, RAM (relais assistantes maternelles), haltes-garderies, bibliothèques, médiathèques, centres culturelles, maternelles et les familles concernées par cette action.
Chacune, à partir d’un catalogue de propositions de spectacles et d’ateliers, pourra choisir en fonction de ses besoins.
Une sélection variée d’activités :

  • Spectacles de théâtre, marionnette, théâtre d’objet, clown, cirque, chant, danse, musique, poésie.
  • Atelier d’éveil, musical, corporel, langue des signes avec bébé (LSF).
  • Espace de rencontres parents-enfants, sur le modèle de la *maison verte sur un temps ponctuel.

Quel déroulement de l’action ?
Proposer aux différentes structures, mairies, crèches, RAM, multi-accueil, bibliothèques, médiathèques, centres culturels, écoles, une journée dans les différents espaces que compte la Métropole de la Seine-Maritime.
Chacun aura la possibilité de choisir son programme.

Qui sera dans le catalogue spectacles & ateliers ?
Puisqu’il s’agit d’une démarche pour des lieux de la Métropole, il apparaît évident de faire appel à des artistes et intervenants locaux.
L’idée est de rapprocher les uns des autres, d’encourager la continuité de cette action en fonction de ses moyens et des outils collectés au cours de l’événement, Poisson Lune.

Qui est le porteur de ce projet ?
Le Safran collectif, 11 rue des Hallettes 76000 Rouen.
Un collectif d’artistes avec Gabriel Leroux en tant qu’administrateur pour la gestion, la comptabilité.
Isabelle Seront, à l’origine du projet, et Aurélie Dujarrier

*La maison verte : « C’est un lieu de rencontre et de loisirs pour les tout-petits avec leurs parents.
Pour une vie sociale dès la naissance, pour les parents, parfois très isolés devant les difficultés quotidiennes qu’ils rencontrent avec leurs enfants. Ni une crèche ni une halte-garderie, ni un centre de soins, mais une maison où mères et pères, grands-parents, nourrices, promeneuses sont accueillis… et leurs petits y rencontrent des amis. » Françoise Dolto 

Les Farchevelues en duo

Maquillage artistique et coiffure excentrique

Depuis une vingtaine d’années, Isabelle Seront intervient dans des festivals de théâtre de rue, des arbres de Noël et événementiels. Elle propose des petites formes comme les Fées d’hiver, les Color’rieuses ou encore les Farchevelues .

Présentation :

Attention ça décoiffe !
Un duo à vous tirer par les cheveux.
Les Farchevelues vous transforment votre image.
L’occasion de vous découvrir sous un autre œil.
Pas la peine de se crêper  le chignon,
il n’y en aura pas pour tout le monde.
Un spectacle à découvrir en famille.

Distribution :

En géométrie variable : Angélique Fontaine, Anne Kuntz, Virginie Lacaille, Marie Roullet, Lydie Moroy et  Isabelle Seront

Fiche technique :

Loge : lieu fermé et sécurisé/point d’eau/WC à proximité de l’événement
Temps de préparation : 1 h
Durée : 4 heures max.
En extérieur et intérieur
Pause : 20 minutes
Tarif : nous consulter

Photo : Coiffure, Angélique Fontaine, maquillage, Lydie Moroy

1, 2, 3 signes, envole-toi !

1, 2, 3 signes, envole-toi ! est un atelier découverte en langue des signes proposé aux tout-petits et à leurs famille afin de communiquer et d’avoir une complicité dès les premiers mois.

C’est à la suite d’un stage intensif avec l’association : Bébé, fais moi Signe encadrée par Monica Companys et Bénédicte Fabert, que Isabelle Seront vous propose ces ateliers.

Son larynx n’étant pas encore formé, bébé n’a pas encore la parole, mais il peut s’exprimer avec ses petites mains, ses besoins, ses émotions dès l’âge de 6 mois.
Grâce à la langue des signes des sourds (*LSF), bébé est plus heureux et épanoui.
Il se sent respecté et apaisé. Son estime de soi est valorisée.

Les effets positifs :

• Diminuer les frustrations dues à l’incompréhension
• Enrichir la relation
• Partager plus de moments de complicité
• Permettre à bébé de communiquer ses besoins à son entourage
• Aider au développement intellectuel et émotionnel
• Stimuler l’apprentissage du langage
• Développer une communication bienveillante auprès de bébé

Pour aller plus loin dans la communication bienveillante, un peu de lecture…  3 kifs par jour (F. Servan-Schreiber)
Au cœur des émotions de l’enfant (Isabelle Filliozat)
Cessez d’être gentil, Soyez vrai ! (T. D’Ansembourg)
Parents efficaces (Thomas Gordon)
Parents épanouis, Enfants épanouis (Faber et Mazlish)
Parler pour que les enfants écoutent, Écouter pour que les enfants parlent (Faber et Mazlish)
Si je m’écoutais, je m’entendrai (Jacques Salomé)

Pour en savoir plus sur le monde des sourds :
le film, le pays des sourds écrit et réalisé par Nicolas Philibert sur youtube

Fiche de renseignement, 1, 2, 3 signes, envole-toi !

*Langue des Signes française

Jour de Fête

Intervention en milieu hospitalier

Caprice des Flots et Sérafine Né déambulent dans les couloirs.

Leur objectif de jeu étant de préparer une journée exceptionnelle avec une attention vive portée aux potentialités de toutes les rencontres sur leur chemin.

Dans leur musette une panoplie d’outils : une guitare pour pousser la chansonnette, une palette de maquillage, quelques ballons et bien d’autres trésors.

Ces deux partenaires complices, ayant l’habitude des rencontres en milieu hospitalier ou en institutions spécialisées du handicap improvisent tout au long du déroulé d’un après midi festif. Des temps forts se formalisent ça et là au cœur d’un service pour un défilé, une chorale, un ballet où chacun a sa place et est respecté dans son implication possible.

Jour de Fête pour le plaisir de tous.

Elles sont déjà intervenues pour les Papillons Blancs (Rouen), France Terre d’Asile (Rouen), l’EHPAD des 4 vents (Ecouis)

Les 5 sens, toute une histoire !

Spectacle pour les tout-petits  (12 mois à 4 ans)

Présentation succincte :

Un grand cube comme seul élément de décor. De petits cubes de couleurs en correspondance avec chaque sens. Tout en douceur un personnage découvre ses 5 sens. « J’entends, je vois, je sens, je bois, je touche avec mes doigts ».
Quelques chansons traditionnelles et nouvelles, des jeux de doigts et langue des signes *LSF en introduction. Des interactions de temps à autre. Un texte adapté. Pour une durée de 35 min afin de capter toute leur attention. Petit moment tendre et poétique.

Distribution :

Idée originale : Isabelle Seront
Mise en scène et chansons : Isabelle Noël (cie Rêves et Chansons)
Jeu : Isabelle Seront
Décor : Pierre Olingue et Isabelle Seront
Visuels : Pierre Olingue

Fiche technique :

En intérieur
Montage et  préparation : 2 h
Espace scénique :
Hauteur : 2,20 m au minimum
Profondeur : 3 m au minimum
Ouverture : 4 m au minimum
Durée du spectacle : 35 minutes
Démontage : 45 minutes
Loge : Local faisant office de loge
Dans la mesure du possible, placement du public à 2 m minimum de l’espace scénique en arcade et frontal à même le sol, assis sur des coussins. En fonction de l’espace de jeu, placement de 2 projecteurs et d’un fond de scène.
Tarif : nous consulter

Commentaires du public lors de la première à l’Espace L. Maradas Pontoise, le 10 décembre 2017

D’une manière générale les parents ont été étonnés de voir leurs enfants aussi captivés par ce spectacle qui leur paraissait si simple à leurs yeux d’adultes.
« C’est incroyable comment leurs petits yeux brillaient et étaient attentifs à tout ce qui se passait »
« Une maman a trouvé que les jeux de mots utilisés pendant le spectacle permettaient un sympathique clin d’œil aux parents ainsi que de leur proposer d’interagir (la mer). »
« Le système des coussins permet d’être à l’aise en favorisant une posture moins rigide que sur un siège, c’est une merveilleuse idée. »
« Très chaleureux spectacle sur l’éveil des sens, plein de poésie, de couleurs dans une ambiance douce et délicate. »
« Spectacle de proximité à la dimension des enfants et dont la durée correspond bien à l’attention des petits. »
Tout le monde a été enchanté !!!
Bravo Isabelle, tu es un poète pour tous petits ! Fanou (la directrice de la maison de quartier)

*LSF (langue des signes française) 

Télécharger fiche les 5 sens toute une histoire !